Nombre total de pages vues

mardi 14 juin 2011

Le Kelpie, cheval de cauchemar

Après une légère pause de ma part au niveau des écrits, je m'en reviens tranquillement avec un nouvel article de folklore qui nous fera faire un long voyage vers l'Ecosse : terre teintée de brume et de mystères insondables. Pour cette fois je sortirais la carte du Kelpie de ma manche.


Le Kelpie est un esprit associé à l'eau vivant dans les lochs (étendues d'eau, bien que les rivières soient leur domaine de prédilection) et à proximité. De très mauvaise réputation, le Kelpie est souvent fort dangereux pour l'homme (au mieux il sera malicieux comme le Noggle de Shetland mais, je pense que ça ne changera pas vraiment grand chose pour la victime qui se sera ramassé un tour de ce genre d'Elémentaire).

Noyade assurée pour le gamin.

"The noggle a mischievous creature in the British isles that isn't really a horse. It looks like a little gray horse with a saddle, but if someone gets on, it dashes into the water where it turns into a burning, blue cloud."
-Encyclopedia Mythica.

Traduction approximative (personne n'est parfait) : "Le Noggle est une malfaisante créature dans les îles Britanniques qui n'est pas vraiment un cheval. Il ressemble à un petit cheval gris avec une selle, mais si quelqu'un s'assied dessus, il foncera dans l'eau en se changeant en un brûlant nuage bleu.


Comme vous avez pu le constater (si vous avez fait l'effort de lire jusque là), le Kelpie possède l'apparence d'un cheval grisâtre (son nom vient du terme gaélique : Each-uisge : cheval d'eau) souvent représenté avec des yeux rouges sinistres et de la végétation aquatique collée à sa crinière. Son but principal étant de faire en sorte qu'un cavalier le monte, si ce dernier a la bêtise de se plier au désir du funeste équidé, il restera collé à la selle (ou son dos) et le Kelpie s'élancera vers le point d'eau le plus proche afin de le noyer proprement.


Il lui arrive aussi de se changer en un beau jeune-homme pour attirer les demoiselles afin de les noyer (reconnaissable aux coquillages et au cresson de fontaine qui ornent sa chevelure), voire encore en homme sauvage velu qui sautera dans le dos des cavaliers afin de les broyer dans son étreinte.


Créature crainte, elle est souvent surnommée Na beiste (la bête) afin d'éviter d'avoir à mentionner son nom. On peut souvent l'entendre gémir avant l'arrivée des tempêtes, le voir est un présage de mort.


Selon certaines versions, placer une bride ordinaire sur le Kelpie (pour ceux assez fous ou désespérés pour tenter le coup) permet de le contrôler et de le faire obéir docilement. Graham de Morphie avait réussi l'exploit de brider un Kelpie afin de transporter des pierres pour construire son château. La bête enfin libre bien que contusionnée et meurtrie, galopa aussi vite que possible vers le fleuve, ne s'arrêtant que pour maudire Graham et son clan. Le clan des Morphies ne s'est d'ailleurs jamais senti à l'aise dans sa nouvelle résidence et il n'a connu que des malheurs...


Le Kelpie véhicule l'idée que la nature à un côté sauvage (parfois cruel) et se doit d'être respectée. Le cheval symbolise également le "voyage entre les mondes" voire une épreuve qui mènera au savoir.


Idraemir

10 commentaires:

  1. bonjour,

    merci beaucoup pour cet article
    je cherchais justement des informations sur les kelpie, étant pour moi parmi les personnages mythiques les plus intéressant ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir,

      Je te remercie également pour l'avoir lu. Par-contre, je te conseille de revenir sur cet article de temps à autre. Ce dernier est incomplet (au niveau informations et autre) et je compte prochainement le rénover pour combler ce manquement.

      En espérant que le résultat sera à ton goût.

      Supprimer
  2. Les mythes sont pleins d'êtres étrange qui vivent sur notre monde depuis des centaines d'années,
    je les appellent les phénomènes, pour vous ce sont des
    monstres, leur existance est bien réelle.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le terme "monstre" est fort peu charmant pour les définir, j'aurai plus évoqué les mots entités ou créatures.

      Pour ce qui est de la véracité de leur existence, je garde l'esprit ouvert sans pour autant prendre chaque information pour argent comptant. Du reste, je laisse libre (et encourage quand-même un peu) ceux qui veulent y croire.

      Supprimer
    2. ta réponse ressemble a sanctuary

      Supprimer
    3. Et pourtant, j'ai tapé ça sans vraiment m'inspirer de quoi que ce soit.

      Au passage, je ne connaissais pas cette émission (si c'est bien d'une série canadienne dont tu fais référence).

      Merci du tuyau du coup, j'y jetterai probablement un oeil (ou deux) lorsque j'aurais le temps.

      Supprimer
  3. C'est un quiproquos ! Il n'a jamais été dit que kelpie été un horrible cheval décomposé,certes son côté démoniaque plaît...
    On dit bien dans la légende qu'il est un poney noir.
    <En Ecosse, rivière et lacs sont hantés par Kelpie, un poney qui apparaît la nuit aux voyageurs égarés. Malheur à celui qui l'enfourche :il finira noyé

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sans offense mais... Où ai-je sous-entendu que le Kelpie était un cheval putrescent ?

      "souvent représenté avec des yeux rouges sinistres et de la végétation aquatique collée à sa crinière."

      Mais si tu insiste sur ce point : "Le Kelpie - de kelp, "varech" est un monstre anthropophage..." - Encyclopédie du Merveilleux.

      J'ai dit qu'il était "souvent" représenté ainsi (ce qui est le cas). Tu sembles vouloir me démontrer que le Kelpie est noir... lis-donc ceci :

      "The fable of the kelpie varies by region. The Kelpie's mane is said to be a sky blue colour."

      Traduction : La légende du Kelpie varie selon les régions. Il est dit que la crinière du Kelpie est de la couleur bleutée du ciel.

      Lorsque tu analyse le folklore et les mythes, il ne faut jamais te focaliser sur une version (et encore moins prendre pour argent comptant un bestiaire qui généralise et condense la chose)...

      Il n'existe pas "une" légende du Kelpie mais "des légendes (et je ne parle même pas de celles avec les créatures qui lui sont apparentées comme le Noggle ou le Ceffyl Dŵr du Pays de Galles pour ne citer qu'eux).

      Une créature mythique à souvent (presque toujours) plusieurs variantes (je puis t'en citer plus d'une dizaine rien que pour le cheval ailé Pégase mais tu pourras t'en rendre compte par toi-même en lisant par exemple l'article sur Cernunnos).

      Cette version du Kelpie est probablement la plus récente, donc, son aspect sinistre est soit le fait du catholicisme qui l'a probablement diabolisé soit une mise en garde (comme pour le Hupeur Français).

      Par-contre, j'admets que cet article aurait pu être mieux documenté. Lorsque je l'ai rédigé - bien avant sa publication sur ce blog -, je ne disposais que de peu de textes sur le sujet. Mes bibliothèques sont depuis bien plus garnies, il me faudra donc un jour le ré-écrire (si tu me lis depuis un moment tu sais déjà que j'ai souvent tendance à mettre à jour mes articles dès que j'ai "cinq minutes") afin de le rendre plus complet (mais pas de suite vu que d'autres sujets attendent au portillon).

      P.S : Merci au passage de ton commentaire, ça fait plaisir de voir que mes écrits font réagir (en bien comme en mal, tant que c'est constructif). Ne prends pas la mouche si je semble cassant sur les bords, là n'est pas mon intention.

      En te souhaitant la bonne journée.

      Supprimer
  4. Je vous remercie énormément pour cet article je connais depuis peut les Kelpie et je m'intéresse beaucoup au chevaux kan j'ai vue des images sur les Kelpie je mit suis intéressée et ce site ma beaucoup apprit les photos leur comportements leur aspects sa ma énormément plus mercie d'avance.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De rien, de rien. Il faudra par contre que j'en améliore son contenu pour le rendre plus complet (il y a encore le temps avant que ça n'arrive vu mon programme chargé).

      En attendant, tu peux toujours avoir un petit complément d'information en consultant cet article : "http://idraemir.blogspot.be/2014/12/jenny-greenteeth-et-les-noyeurs.html" au sous-chapitre intitulé : "Kelpie".

      Bonne lecture !

      Supprimer