Nombre total de pages vues

lundi 2 mai 2011

Les différents types de Dragons

Bon, vu que j'ai publié déjà quelques articles qui traitent de Dracologie (étude des Dragons), il serait de bon ton que je parle avec plus de précision des différents types de Dragons (pas tous les énumérer, je préfère garder quelques surprises fumantes dans ma manche....), pour que vous puissiez les différencier.

Cela fait bien des années que scientifiques, Cryptozoologistes et Dracologues se disputent sur la question des plus étranges : les Dragons ont-ils véritablement existé?


Certains prétendent que ce ne sont que des ossements de dinosaures revenus à la vie par le biais de l'imagination fertile de quelques illuminés (on se souviendra de l'épisode des chinois qui broyaient les os de dinosaures aux « nombreuses » vertus curatives, pour les vendre en tant que poudre d'os de Dragon). D'autres, des dinosaures rescapés dont la description à été déformée ou enfin, une espèce à part aux caractéristiques uniques.

En bref, sans vouloir entamer un débat houleux sur la question, je vais sans plus tarder présenter les 5 grandes familles des Dragons.

1) Dragon serpent :

Monstres terrifiants qui hantaient les flots, créatures étranges chevauchant les tempêtes, navires broyés sous de puissants anneaux, villes noyées sous les flots,...Voici ce que l'on peut retirer des légendes des Dragons serpents.

Dépourvus de pattes, d'ailes, possédant un long corps sinueux surmonté d'une tête allongée garnie de mâchoires crocodiliennes avec pour couronner le tout la plupart du temps, des cornes histoire de bien faire (exemple : Léviathan, ver de Lambton, Gargouille,...).


Dragon-serpent.

2) Semi-dragon :

Le semi-Dragon est à mi-chemin entre le serpent et le type Draconien. Certains dotés de pattes postérieures et d'un corps sinueux qui se rapproche plus de celui des ophidiens (exemple : les Lindorms), d'autres de pattes postérieures et d'une paire d'ailes (exemple : les Wyvernes). Le semi-Dragon se retrouve principalement dans les pays nordiques (ont peut admirer des boiseries décorées de ces sinueux gardiens), porteur de nombreuses symboliques.


Wyverne.

3) Dragon classique :

Appelé aussi Dragon occidental, il est divisé en plusieurs sous-groupes (le plus souvent associés aux rôlistes) : les Dragons chromatiques, Métalliques et Elémentaires. Un corps massif, quatres membres puissants dotés de griffes acérées, une longue queue sinueuse, une paire d'ailes membraneuses et la plupart du temps, un long cou surmonté d'une tête cornue pouvant souffler la mort (le Dragon selon les versions ne souffle pas que du feu).

Dragon chromatique.

Dragon métallique (argent).

Dragon élémentaire du feu.

4) Dragon céleste :

Plus souvent attribués au folklore oriental, les Dragons célestes sont revenus à un état sinueux, dotés de pattes et d'ailes minuscules (ce ne sont pas ses ailes selon la légende qui le font voler, mais la perle noire logée dans son crâne), comme le signale leur nom, ils passent le plus clair de leur temps dans les cieux (exemple : Amphiptères, Oiseaux de la tristesse,...).

Bestiaire de Dragons orientaux.


5) Néo-Dragon :

Les Néo-Dragons sont les créatures qui ne peuvent pas être classées au sens classique du terme dans le domaine des Dragons mais, qui en font partie par leur apparence, leur comportement,... (exemple : Basilic, Hydre,Tarasque, Velue,...)


Représentation plus moderne du Basilic.

Pour conclure, je dirais que cet article est assez court mais considérez cela comme une mise en bouche. Je n'ai aucune envie d'en dévoiler trop sur certains sujets qui pourraient devenir de futurs articles et en un sens, ce serait trop me disperser à mon goût.

Idraemir

5 commentaires:

  1. Ja ! Ca je savais (pour une fois j'ai choisi un "thème" qui me parlait un peu hihi) par contre, je n'irai pas jusqu'à dire que je les connais toutes parce que ce serait mentir :)

    Vrai aussi pour la Cryptozoologie, par contre je n'ai pas souvenir que ça se limite aux recherches sur les dragons, vais me replonger un peu dedans pour la peine !

    Quant au débat, je n'ai pas d'avis, scientifiquement parlant et au vue des animaux préhistoriques ayant existé, je pense qu'un "animal" de ce type pouvait parfaitement exister, là où je suis un peu plus sur la retenue, c'est sur ce qu'il pouvait bien cracher ou non hihi

    Sinon j'aime beaucoup les dragons serpent, mais les plus belles représentations sont de la famille du dragon "commun" ou "classique" comme tu dis, parce que plus répandus dans les moeurs je pense, et donc beaucoup plus de travail de représentation pour eux

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La "cryptozoologie" de façon générale étudie toutes les créatures mythiques, du Dragon, au Yéti en passant par le monstre du Loch Ness, mais également de "simples" animaux que l'on croyait disparus.

      Juste pour info, le père de la cryptozoologie était un belge, ami avec Hergé (il l'aurait d'ailleurs aidé à créer le scénario de certains de ses livres comme : "L'étoile mystérieuse" ou "Tintin au Tibet".

      Supprimer
  2. Raison de plus pour faire quelques recherches sur le sujet, ça éveille ma curiosité :)

    RépondreSupprimer
  3. Réponses
    1. Merci, il faudra par-contre que je l'améliore (un jour lointain).

      Supprimer